WILLIAM BRISSON

COMEDIEN

« Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible. » 

BOOK

BIOGRAPHIE -William BRISSON

 

 

Depuis ces deux dernières années, William Brisson a participé à une quinzaine de courts métrages dont 8 rôles principaux. 

Récemment, il a incarné Robin dans la comédie en réalité virtuelle « Le dernier Héros » qui a été diffusé au festival de Cannes 2017. Ce film a obtenu les Prix du meilleur scénario en réalité virtuelle au festival "Paris Courts Devant" et celui du meilleur studio de production 2017 en réalité virtuelle au Festival "Laval Virtual". 

Pour les films à venir, il sera présent dans les longs métrages : 

- "G", un long métrage de science fiction réalisé par Philippe Vu et produit par Suricates films productions.
( Rôle secondaire de Dan, frère de l'héroïne s'engageant dans l'armée) 

- "Le Match de ma Vie" réalisé par Andrea Bossoni
( Rôle d’un violoniste, présent à l'écran et dans la bande originale du film ) 

Ainsi que deux séries : 

- Une série en réalité virtuelle dans lequel il reprendra le rôle de Robin qui sera basé sur le film « Le dernier héros ».
( Plus d’infos dans cet article: https://www.vrroom.buzz/fr/actu-vr/son-image/les-projets-vr- de-clapzap-cannes ) 

- Une série réalisée par Jean-René Cluzel et produite par JRC production ( Rôle d’un Erotomane qui va rendre la vie d'une femme impossible ) 

Sa formation artistique a commencé par la musique dès l'âge de 7 ans, à 14 ans il a réussi le concours d’entrée au conservatoire national de Montpellier. Cela lui a permis d’avoir une formation musicale riche et plus polyvalente (chant, orchestre symphonique, musique de chambre, atelier d'improvisation jazz). Par la suite, il a obtenu l’entrée au conservatoire national de Toulouse qui est d’un niveau plus élevé et professionnalisant. 

Depuis le lycée, l’idée de faire du théâtre, d’incarner des personnages l’interrogeait beaucoup, c’est ce qui l’a poussé à découvrir l’art dramatique au conservatoire de Toulouse. 

Cette curiosité est rapidement devenue une nouvelle passion. Après un an de formation en art dramatique en double cursus du violon au conservatoire, un de ses professeurs lui a conseillé de se diriger vers le cinéma. 

Il a entre temps été choisi pour le rôle principal du thriller « La voix des Chimère », son premier film. 

Celui ci a été sélectionné pour être diffusé au Sacramento French Film Festival 2017 (Etats-Unis, Californie). Il a obtenu le Prix du jury au Festival Ciné'Clap de Chartres et le Prix du public au festival Pulp Vision de Rouen. 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Natural Dap Records