Natural Dap Records
Natural  Dap  Records  

RAFIY

    PEINTRE 

L'inspiration de l'artiste se porte sur les problèmes identitaires ainsi que sur des références concrètes à l’histoire de l’art et de la société africains

BIOGRAPHIE  Rafiy

 

Rafiy Okefolahan, né à Porto-Novo au Bénin, en 1979, formé dans les ateliers de ses aînés au Bénin et à l’école nationale des arts de Dakar, est un artiste plasticien qui fait principalement de la peinture et des installations. Il vit et travaille entre Cotonou (Benin) et Auxerre (France).

Son parcours l’a porté du Togo au Nigéria et dans divers pays d’Afrique de l’ouest, avant de s’installer deux ans au Sénégal, à l’école Nationale des Arts de Dakar.
Il a déjà plusieurs expositions personnelles et collectives à son actif au Benin, au Nigeria, en France, en Belgique, à Londres, en Espagne, à Genève et prochainement et à Zürich.

Expositions personnelles (sélection)

2015 Passion / Compassion, Mundus Imaginalis (Genève) Explosion, Galerie Lazarew (Bruxelles, Belgique)

2014 Explosion, Galerie Lazarew (Paris, France)
2013 Insights, Galerie Out Of Africa (Sitges, Espagne)
2012 Résistances, Galerie Out Of Africa (Benasque, Espagne)

Appels, Galerie Lazarew (Paris, France) 2011 Galerie LdeO&Co, (Paris, France)

Maison Galilée (Genappes, Belgique) Appels, Galerie Lazarew (Paris, France)

Expositions collectives (sélection)

2014 Galerie Gafra (Londres, Angleterre) 2012 Espace ABC (Cotonou, Bénin)

Echange «L’un dans l’autre» (Paris et Cotonou) «Festival Afrique» (Lille, France)
Galerie Kartner (Paris, France)

2011 Galerie Mémoire à venir (Paris, France)
« Forest », Galerie Triangle Bleu, (Stavelot, Belgique) Château de Villiers (Draveil, France)

Résidences

2015 Interférences (Auxerre, France)
2014 Asiko (Dakar, Sénégal)
2013 PAVI – Password Art Video International Elowa Master Class (Cotonou, Bénin)
2013 Video Art Bakery Bonendale (Douala, Cameroun)
2011 Cité Internationale des Arts (Paris, France)
2009 FAIVA – Festival Africain d’Images Vituelles Artistiques (Bamako, Mali)

COLLECTIONS PUBLIQUES

Aéroport international de Cotonou, Bénin
Musée Fort Galant Wanbrechie, France Fundacio Setba, Barcelone, Espagne Fondation Galiou Soglo, Bénin 

 

 

 

 

 

 

 

GALERIE  RAFIY

DIAPORAMA  DES  TABLEAUX

 

La peinture de Rafiy est peuplée de visages, de symboles, de signes et de chiffres qui se déclinent comme une partition de formes et de couleurs. Il mêle pour cela des matériaux modestes tels que le marc de café ou la rouille à des matériaux plus traditionnels comme l’huile ou les pigments bruts.

Puissante et esthétique, sa peinture n’en est pas moins chargée de contenu social. Rafiy dit travailler dans « le bruit du monde ». Très influencé par l’actualité. Il conçoit sa production comme un moyen de mettre de l’ordre dans le chaos du réel, de lutter contre l’oubli, de garder en mémoire. La rue est son terrain de prédilection où il puise toute son inspiration.

Sa recherche artistique est axée sur la mémoire. Son intérêt se porte sur les problèmes identitaires ainsi que sur des références concrètes à l’histoire de l’art et de la société africains. Et si les couleurs sont si riches, si puissantes, ce n’est peut-être qu’une tentative pour cicatriser des blessures et montrer combien l’Afrique sait rester belle malgré toutes ses difficultés socio économiques.

Rafiy s’affirme progressivement comme l’un des artistes les plus singuliers de sa génération, par sa manière de convoquer aujourd’hui la peinture comme medium pour interpeller le spectateur sur des images déversées par la communication globalisée et instantanée.

Mais Rafiy se refuse à exploiter cette immédiateté parfois tragique, il impose une distance et sait employer les in nies subtilités de la peinture pour l’exprimer. Ses oeuvres ne délivrent pas leur secret immédiatement, le sens n’est jamais direct, le tableau révèle l’ambiguïté, la dualité. L’engagement dans la toile, l’exacerbation des couleurs témoignent tout en même temps de la force de l’affrontement et des ressources de la restitution, du passage. 

 

RAFIY - Interview
Pourquoi avez vous décidé de travailler sur la notion de Passages ?

La notion de passage est une notion commune à tous les êtres humains, c’est une notion forte ancrée dans notre quotidien. Elle caractérise nos sociétés depuis des millénaires. Le passage peut-être appréhendé à travers plusieurs grilles de lecture. C’est ce qui m’a intéressé dans ce travail.

En effet, le passage peut-être spirituel. Nous sommes tous de passage sur Terre.
C’est aussi une notion quotidienne, avec un sens plus pratique.
Tous les hommes sont obligés de se déplacer d’un point à un autre. C’est quelque chose qui se répète depuis la nuit des temps. L’homme n’a cessé de se déplacer. Or je suis peiné de constater qu’une fois les personnes déplacées et installées, elles ont tendance à se séden- tariser en oubliant qu’elles ont été aussi le fruit de l’immigration. Et pire de constater qu’elles ne peuvent même pas aider les nouveaux migrants, et peuvent aller jusqu’à les empêcher de venir s’installer. Or nous sommes tous des enfants de migrations, je considère cela comme une richesse. On se nourrit de plein de choses, on s’apporte tous mutuellement grâce à ces passages. C’est ce que je veux rappeler ici à travers mes dernières œuvres autour de cette notion.

On sait que vous êtes un artiste nomade parti du Bénin. Vous avez sillonné l’Afrique de l’Ouest et vous êtes aujourd’hui installé à Auxerre (France) Vous considérez-vous comme un migrant?
Pour répondre à cette question il convient de définir ce que c’est un migrant.

Pour moi nous sommes migrants lorsque nous sommes obligés de partir de son pays pour des raisons politiques, économiques ou sociales. Il s’agit d’une situation subie plus que choisie, où l’on est obligé de s’ouvrir à un autre monde, une autre culture pour s’intégrer et faire sa place dans une nouvelle société. Lorsque j’étais enfant, mon père a migré longtemps pour des raisons économiques au Gabon. Il a du abandonner le foyer pour le bien-être de sa famille, nous avons été divisés. Cette situation n’est pas évidente et change le modèle familiale, les repères.

N’ayant pas du quitter mon pays pour des raisons économiques, politiques ou sociales je ne me considère pas comme un migrant. Je peux pourtant m’apparenter à cette situation dans la mesure où j’ai envie de connaître le monde, de découvrir d’autres personnes.

En tant qu’artiste Africain, comment vous situez vous dans l’actualité? Etes vous militant dans votre art et comment ?
Je veux donner ma voix à travers mon travail pour que les gens voient les échanges culturels comme quelque chose de positif. Pour moi, les gouvernements doivent faciliter la circulation, le passage pour les personnes. Elles doivent pouvoir bouger comme les matières premières. Actuellement ce n’est pas cohérent et même triste de voir les matières premières circuler davantage que les êtres humains.

Par exemple, au début mes toiles voyageaient, mais pas moi. Je ne pouvais pas me déplacer. Les collectionneurs venaient me rendre visite dans mon atelier, acheter mes toiles et les emmener à l’étranger, chose que moi je ne pouvais pas faire. 

 

CURRICULUM VITAE 

 

Collections publiques

 

- Aéroport International de Cotonou (Bénin)
- Musée Fort Galant de Wanbrechie (France)
- France Fundacio Setba, Barcelone (Espagne)

 

Expositions récentes

 

 

2016

- A venir : Exposition Personnelle – Galerie Out of Africa (Barcelone, Espagne) - A venir : Exposition Collective au siège des Nations Unies (Genève, Suisse)
- Exposition Personnelle “Passage” – Galerie Lazarew (Paris, France)
- Vente aux enchères d’Art Contemporain à l’Hotel Drouot (Paris, France)

- Exposition Personnelle “Passage” – Galerie Lazarew (Bruxelles, Belgique)

 

2015

- Exposition Personnelle “(In)visible” – Atelier 36 (Paris, France)
- Exposition Personnelle “Passion, Compassion” – Galerie Arcadem (Genève, Suisse) - Exposition Personnelle – Galerie Lazarew (Bruxelles, Belgique)

 

2014

- Exposition collective avec l’artiste Charly Gnijkou – Centre Arts et Culture (Cotonou, Bénin) - Exposition Personnelle “Explosion” – Galerie Lazarew (Paris, France)
- Exposition collective “Gueules Cassées” - Wambrechie France

 

2013

- Exposition Personnelle – Galerie Lazarew (Paris, France)
- Exposition Personnelle – Galerie Lazarew (Bruxelles, Belgique)
- Exposition Personnelle – Galerie Out Of Africa (Barcelone, Espagne)

 

2012

- Exposition Collective – Espace ABC (Cotonou, Bénin)
- Expositions Collectives de l’échange « L'un dans l'autre » (Paris, France & Cotonou, Bénin) - Exposition Collective pour le « Festival Afrique » (Lille, France)
- Exposition Collective – Galerie Kartner (Paris, France)
- Exposition Personnelle – Galerie Out Of Africa (Benasque, Espagne)
- Exposition Personnelle – Galerie Lazarew (Paris, France)

 

Résidences

 

- Interférences (Auxerre, France), 2015
- Asiko (Dakar, Sénégal), 2014
- PAVI - Password Art Video International Elowa Master Class (Cotonou, Bénin),  

 

2013 - Video Art Bakery Bonendale (Douala, Cameroun), 2013
- L’un dans l’autre (Paris, France & Cotonou, Bénin), 2012
- Cité Internationale des Arts (Paris, France), 2011
- FAIVA – Festival Africain d’Images Vituelles Artistiques (Bamako, Mali), 2009

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Natural Dap Records